120963542Les temps de la fin sont une époque de grande séduction, comme jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité. Si nous ne restons pas fermement attachés à Celui qui est la Vérité, le Seigneur Jésus, nous serons incapables de résister à cette séduction.

Le Seigneur Jésus et les apôtres nous ont tous prévenus: les temps de la fin seront un temps de grande séduction. Satan a toujours été le menteur et le père du mensonge. Pour séduire, il a toujours pris soin de cacher sa vraie nature, et de paraître différent de ce qu’il est en réalité.

En ce sens, ce qui est faux est quelque chose qui possède une certaine apparence, mais cette apparence cache une réalité qui ne correspond pas à ce qui est visible.

Le Seigneur Jésus est la Vérité. Il n’a rien à cacher de Sa vraie nature, car Il est un Dieu d’Amour, de Sainteté et de Vérité. Ce qui apparaît de Lui correspond parfaitement à ce qu’il est dans Sa nature profonde.

Il n’en est pas de même pour Satan. Il est tellement mauvais et pervers qu’il veille à cacher soigneusement sa vraie nature, pour se présenter sous une apparence favorable et attirante. Il en est de même pour ceux qui le servent.

Parlant des faux apôtres, Paul a dit:

« Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (2 Cor 11: 13-15).

Il faut donc que ce déguisement en ministres de justice soit aussi parfait que possible, afin de pouvoir séduire les naïfs et les crédules. Et Satan est depuis longtemps passé maître dans cet art de la séduction et de la tromperie.

Son chef-d’œuvre, c’est quand il réussit à paraître, aux yeux de ceux qui n’ont pas reçu l’amour de la vérité, comme un véritable apôtre de Christ, ou comme Christ Lui-même, et à mettre en place un système religieux qui a toutes les apparences et tout le langage de la vérité, mais sans en avoir la réalité.

Depuis le commencement, le diable a toujours désiré ardemment se faire adorer comme Dieu. Il ne pourrait pas être adoré comme Dieu s’il se présentait aux hommes sous sa vraie nature. Il faut donc qu’il apparaisse comme un véritable envoyé divin, ou comme Dieu Lui-même. Il est donc normal qu’il ait développé jusqu’à la perfection l’art de la dissimulation, de la séduction et de la tromperie.

Devant le Temple de Jérusalem, les disciples ont posé à Jésus cette question:

« Quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde? » (Matthieu 24: 3).

Jésus leur répondit:

« Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens » (Matthieu 24: 4-5).

C’est aussi ce que fera l’Antichrist quand il tentera de se faire passer pour Dieu. L’apôtre Paul l’annonce, employant les mêmes paroles que le Seigneur Jésus:

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière: car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu » (2 Thess 2: 3-4).

Cet événement aura été soigneusement préparé depuis le début, en fait, depuis que Lucifer est devenu Satan! Pendant des millénaires, le mystère de l’iniquité a agi sournoisement, afin de préparer ce moment tant attendu par le malin!

Satan a toujours été très gêné dans ses entreprises par la présence sur la terre d’un peuple fidèle au Seigneur. Mais, quand ce peuple fidèle aura été ôté de la terre, lorsque l’Epouse du Seigneur sera enlevée à Sa rencontre dans les nuées, alors plus rien n’empêchera la grande séduction d’agir, et l’homme du péché de se manifester!

« Et maintenant, vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur détruira par l’éclat de son avènement » (2 Thess 2: 6-8).

« Ce qui le retient, » c’est la présence de l’Eglise. « Celui qui le retient encore, » c’est le Saint-Esprit. Mais quand le « sel de la terre » aura été enlevé, alors plus rien n’arrêtera ni ne freinera la corruption généralisée. Alors l’Antichrist entrera dans son règne.

Notez bien que ce qui caractérisera l’apparition de cet impie sera le mensonge et la séduction.

« L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés » (2 Thess 2: 9-10).

Ces miracles, signes et prodiges seront bien réels, mais ils seront mensongers, parce que leur source ne sera pas divine, mais satanique. Et pour que cette puissante séduction soit efficace, il est nécessaire qu’elle soit la plus proche possible de la vérité, afin que ceux qui seront trompés et séduits croient qu’ils sont en présence de manifestations véritablement divines.

Imaginez donc à quel point l’imitation de la vérité sera parfaite! Cette grande séduction agira avant tout par la parole. Les paroles prononcées par l’Antichrist et par son Faux Prophète seront très souvent les véritables paroles de Dieu. Mais ces paroles ne seront pas accompagnées des actes correspondants. Ces deux séducteurs diront, mais ne feront pas. Ils seront comme les Pharisiens que dénonçait le Seigneur Jésus.

Ces prophéties de l’apôtre Paul ont été confirmées par l’apôtre Jean dans son Apocalypse. Il y décrit l’apparition de l’Antichrist, secondé du Faux Prophète.

Jean voit monter de la mer une bête monstrueuse, qui avait dix cornes et sept têtes. Cette première bête est l’Antichrist. Il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois (Apoc. 13: 1-5).

Puis Jean voit « monter de la mer une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau… Elle opérait de grands prodiges… Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête… » (Apoc 13: 11-14).

Cette seconde bête est le Faux Prophète, qui aidera l’Antichrist à prendre le pouvoir, mais qui sera ensuite détruit par lui. Sa première caractéristique est qu’il sera semblable à un agneau. Cela signifie qu’il s’efforcera d’imiter parfaitement la nature et le caractère du Seigneur Jésus.

L’Antichrist sera un chef politique et militaire. Mais il s’appuiera sur le Faux Prophète, qui sera un chef religieux.

Pour prendre un exemple récent, le Pape qui vient d’être élu a frappé le monde entier par sa simplicité, sa chaleur humaine, et son langage franchement évangélique. Toutefois, tant que ses actes ne seront pas en accord complet avec ce langage, et surtout en accord complet avec la Parole de Dieu, ne lui accordez aucune confiance, car ce seront alors les paroles d’un grand séducteur, capable de séduire même les élus, s’il était possible.

Il a déclaré en particulier qu’il voulait « une Église pauvre, pour les pauvres. » La priorité du Seigneur, ce n’est pas de nourrir les pauvres, bien qu’Il S’en soucie, mais c’est de conduire au salut en Christ ceux qui sont perdus, par la connaissance de la vérité. En outre, si le Pape veut instaurer une Église pauvre, pour les pauvres, il peut le prouver immédiatement en disposant pour les pauvres des immenses richesses du Catholicisme Romain.

Soit ce nouveau pape est un homme véritablement choisi par Dieu, mais il devra le prouver rapidement en défendant la Vérité, et en dénonçant toutes les doctrines et pratiques de la Religion Catholique qui ne sont pas conformes à la Parole de Dieu, soit il est un serviteur de Satan déguisé en ange de lumière, choisi pour préparer la venue de l’Antichrist.

Ma conviction personnelle est que ce nouveau Pape sera un très grand séducteur spirituel, et qu’il parviendra à séduire de nombreux Chrétiens Évangéliques, les entraînant dans les profondeurs d’un œcuménisme qui prépare la voie à la religion mondiale de l’Antichrist. Soyez donc très attentifs à ses paroles et à ses actes, et vous serez vite éclairés.

Étant donné que la séduction est fondée sur le mensonge, la meilleure façon de ne pas être séduit, c’est de connaître intimement la Vérité! C’est donc de connaître Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie, le Seigneur Jésus! C’est aussi de connaître et de garder Sa Parole, la Bible, qui est la Vérité de Dieu!

Dans le Livre de l’Apocalypse, le Seigneur dit à l’Eglise fidèle de Philadelphie:

« Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer… Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à (mot à mot: de) l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre » (Apoc 3: 8, 10).

Cette « tentation » dont parle le Seigneur est en réalité une mise à l’épreuve de la fidélité des hommes, un test qui permettra de constater s´ils aiment le Seigneur et Sa Parole, ou s’ils préfèrent les mensonges de Satan.

Tous ceux qui sont fidèles au Seigneur ont reçu l’amour de la Vérité pour être sauvés. Ils se sont emparés de la grâce de Dieu, que Dieu a offerte à tous les hommes, en la Personne du Seigneur Jésus, mais que tous n’ont pas acceptée.

Dans ses avertissements aux Thessaloniciens, l’apôtre Paul dit, à propos de ceux qui n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés:

« Aussi Dieu leur enverra une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés » (2 Thess 2: 11-12).

Ce n’est donc pas Dieu qui, dans Sa souveraineté mystérieuse, a décrété que certains seraient sauvés et d’autres perdus. Mais ce passage montre bien que ce sont les rebelles qui ont eux-mêmes choisi de rejeter la vérité qui leur était proposée, parce qu’ils ont préféré « se délecter » du plaisir du péché et de l’iniquité.

Paul ajoute aussi:

« Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité » (2 Thess 2: 13).

Deux choses nous assurent donc le salut que Dieu nous a donné par grâce: la sanctification de l’Esprit, et la foi en la vérité. Deux choses conduiront aussi les impies à la perdition: l’amour de l’iniquité et du péché, et le rejet de la vérité, par l’acceptation de la séduction et du mensonge.

La sanctification de l’Esprit signifie à la fois que notre esprit a été sanctifié par notre nouvelle naissance en Christ, et aussi que nous menons ensuite une vie de sanctification, soumise à l’action du Saint-Esprit.

La foi en la vérité signifie à la fois que nous connaissons Celui qui est la Vérité, le Seigneur Jésus, et que nous sommes attachés à Sa Parole, la Bible, qui est aussi la Vérité.

Être attaché à la Parole de Dieu signifie non seulement que nous l’étudions avec assiduité, mais aussi que nous la mettons en pratique, en esprit et en vérité.

Cela implique que nous demandions au Seigneur, comme Paul le demandait pour les Éphésiens, qu’Il nous « donne un esprit de sagesse et de révélation, dans Sa connaissance, et qu’Il illumine les yeux de notre cœur, pour que nous sachions quelle est l’espérance qui s’attache à notre appel, quelle est la richesse de la gloire de Son héritage qu’Il réservé aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de Sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de Sa force » (Éphésiens 1: 17-19).

Bien-aimés, le retour du Seigneur est très proche. De même que la puissance de Satan, dans ces derniers temps, se manifeste par une puissance de séduction inégalée, de même, la puissance de Vérité et de Justice du Saint-Esprit se manifeste d’une manière inégalée, en faveur des enfants de Dieu.

Attachons-nous donc exclusivement au Seigneur Jésus et à Sa Parole, comptons sur Son aide puissante et sur Sa grâce infinie, et Il nous conduira jusqu’à ce moment béni et proche où nous serons changés en un clin d’œil, et où nous serons enlevés à Sa rencontre, pour être avec Lui pour toujours!

Nycodem.net