pauvrete_en_france-1

Tous ceux qui sont pauvres ne le sont pas parce qu’ils n’ont pas eut de chance, comme certains le pensent ; la majorité d’entre eux sont sous l’emprise d’un esprit de pauvreté qui les maintient dans la pauvreté et les poussent à toujours dépendre des autres. 
La pauvreté est une mentalité qui se matérialise dans la vie de celui qui l’a. Si notre esprit est conditionné par elle, nous demeurons dans la disette et la médiocrité malgré tout. 

Il est frustrant de dire à une personne pauvre qu’elle l’est à cause d’elle-même ; mais c’est la vérité pour un grand nombre de cas. 

Comment l’esprit de pauvreté se manifeste dans la vie d’une personne ? 

Une mentalité de pauvre : L’esprit de pauvreté se traduit par une mentalité de pauvre. Quand une personne pense pauvre, voit pauvre, réfléchit pauvre et parle pauvre, elle restera pauvre. Elle s’accorde peu de valeur, n’espère pas grand chose de la vie par rapport à ses attentes, crois à l’impossibilité et à son incapacité de faire,  et a un complexe d’infériorité par rapport à celui qui a réussit. 


Le manque d’ambition : Donnez une grosse somme à une personne atteinte d’un esprit de pauvreté, vous verrez qu'elle l’utilisera pour des choses viles sans avoir le souci d’investir ou de faire fructifier ce qu’elle a reçu. Ceux qui sont atteints d'un esprit de pauvreté ont généralement moins d'ambition, ils ne rêvent presque pas ; s’ils rêvent, ils espèrent plutôt croire à un miracle de Dieu que de croire en eux-mêmes en se levant pour poser des actions qui pourront les aider à changer leur statut de pauvres. Ils ont du talent, mais ils ne l'exploitent presque pas ; ils ont des moyens, mais ils ne les fructifient pas ; ils sont capables, mais ils ne font rien. 

Les emprunts : Emprunter est un effet incontestable de l’esprit de pauvreté.  Si une personne croule sur des dettes et que malgré cela, elle continue d’emprunter, c'est qu’elle est victime d’un esprit de pauvreté. Les dettes la maintiendront toujours dans la pauvreté quand bien même elle aura le nécessaire pour vivre. L’esprit de pauvreté pousse à emprunter et à aimer emprunter. Pour les remboursements, à rembourser difficilement même quand on le peut. Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; … Romain 13:8  

En mode « recevoir » : Celui qui est atteint d’un esprit de pauvreté aime recevoir, trouve même normale qu’on lui donne. Mais, rarement ou je dirais presque jamais, il donne à son tour. Il ne se soucie par d’être une source de bénédiction financière ou matérielle pour son prochain ; pour lui, c’est le prochain qui doit lui donner. Tant qu’une personne demeurera en mode « recevoir », elle restera pauvre, car la bénédiction prend source dans le donner. Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis Luc 6:38.

La paresse et la facilité : L’esprit de pauvreté peut pousser une personne à moins travailler ; à ne pas faire d’efforts et à être peu dégourdie. Elle aimera ce qui est facile, ce qui ne demande pas de faire des sacrifices ou de dépenser en énergie pour obtenir. Il peut induire l’homme sur des voix de corruption et de malhonnêteté. C’est en cela qu’on voit des femmes se vendre pour de l’argent, des employés corrompus dans les administrations, des SDF et des mendiants dans la rue malgré qu'ils ont tous leurs membres au complet, etc.  … Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. 2 Timothée 3:10  .

Être envieux et jaloux : Pourquoi envier son prochain ou espérer être comme lui ? Notre Dieu nous a tous donner la capacité de réussir nos vies, même pour ceux qui ont des handicapes. Nous voyons des infirmes, des aveugles, des estropiés et même des personnes de la campagne réussir. Envier l’autre, démontre que nous croyons qu'il est impossible d’être comme lui ou même mieux que lui ; car nous n’envierons pas ce que nous pouvons avoir ou atteindre. 

Croire en la chance : C’est vrai que Dieu fait grâce, mais cela ne doit pas nous pousser à attendre que Dieu fasse grâce pour espérer quitter la pauvreté. La chance n’est pas ce qui change la vie, c’est plutôt la manière dont chaque personne a pu profiter des occasions ou des opportunités que Dieu lui a présentées. Personne n’est né pour être riche ou pauvre, nous devenons l’un ou l’autre par rapport à la manière dont nous conduisons notre vie, par rapport aux choix que nous faisons et surtout par rapport aux efforts et aux sacrifices que nous posons. Je disais des fois à ces personnes qui se croient malchanceuses : « Tu sais, Dieu t’a donné des opportunités pour réussir, certainement tu n’as pas su en profiter. »

Toujours dépendre des autres : Quand on espère toujours aux autres pour régler un problème matériel et financier, c’est qu’on est atteint d’un esprit de pauvreté. Prêt(e) à s’humilier pour demander à un proche ou une connaissance de pouvoir vous dépanner sans auparavant avoir réfléchit sur la manière dont vous mêmes pourriez vous sortir de là ; est une attitude d’une personne atteinte d’un esprit de pauvreté. Demander, demander, et seulement demander ; compter sur l’autre et non pas sur soi-même et sur Dieu.  Le riche domine sur les pauvres, Et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête. Proverbes 22:7  

Est pauvre, celui qui veut être pauvre. Notre Dieu qui est un Dieu de justice a donné à chacun de nous la possibilité de réussir sa vie. Réussir commence par cultiver une mentalité de riche avant de voir les manifestations dans sa vie. 

Je décide de changer ma mentalité, car je suis riche !

Nycodem.net